Vous êtes ici

Aux côtés de UNFPA, le Canada s’engage à renforcer les droits et la santé sexuels et reproductifs des femmes et jeunes au Burkina

Ce 18 mars à Ouagadougou s’est tenue la conférence de presse sur l'annonce des financements octroyés par le Gouvernement Canadien au Burkina Faso sous la houlette du Système des Nations Unies. Une cérémonie placée, sous la coprésidence de la coordonnatrice Résidente du Système des Nations Unies (SNU) Mme Metsi Makhetha, de  l’Ambassadrice du Canada au Burkina Faso Mme Carol McQueen et du Ministre de l’Economie, des finances et du développement, M. Lassané Kabore. 

Pour Carol McQueen, Ambassadrice du Canada au Burkina Faso :«Le Canada poursuit son engagement au Burkina Faso en apportant une aide indispensable à ceux qui en ont besoin. Avec nos partenaires, nous nous engageons à faire en sorte que l’aide aille à soutenir les populations les plus vulnérables, y compris les femmes et les enfants touchés par le conflit et la pandémie de la COVID-19. » 

Lors de cette cérémonie le Canada a annoncé une contribution pour UNFPA à hauteur de 5 millions de dollars canadiens pour le projet « renforcement des droits et de la santé sexuelle et reproductive dans le contexte de COVID 19 ».

Ce projet contribuera à la mise en place d’un environnement sécurisé dans 1250 formations sanitaires pour l’offre de services de SR/PF et de lutte contre les violences basées sur le genre et permettra le recrutement de 200 000 nouvelles utilisatrices de PF (dont 30% d’adolescents et de jeunes).

 

Télécharger la fiche projet ici => Projet renforcement des droits et de la santé sexuels et reproductifs