Vous êtes ici

Semaine nationale de la planification familiale au Burkina Faso (SNPF) : Une rencontre préparatoire pour mieux organiser l’édition de 2014

La direction de la santé et de la famille du Ministère de la Santé a organisé le 28 avril 2014 à l'hôtel Palm Beach une rencontre préparatoire en prélude à la semaine nationale de la planification familiale. L'objectif de cette rencontre est de définir les modalités pratiques de l'organisation de l'édition 2014 de la SNPF.

La situation de la santé de la mère et de l'enfant demeure préoccupante au Burkina Faso au regard des niveaux des indicateurs et ce malgré les efforts consentis par le gouvernement au cours des dix dernières années. La fécondité reste élevée (6 enfants par femme) et le ratio de mortalité maternelle est estimé à 341 décès pour cent mille naissances vivantes en 2010. Ainsi, dans le cadre du repositionnement de la planification familiale comme stratégie de développement et de réduction de la mortalité maternelle, le Ministère de la santé, avec l'appui de ses partenaires techniques et financiers dont l'UNFPA, a  initié la semaine nationale de la planification familiale.

La SNPF constitue un cadre privilégié de plaidoyer et de mobilisation sociale en faveur de la planification familiale en particulier et de la santé de la reproduction en général. Elle s'inscrit également dans le cadre du plan de relance de la PF 2013-2015 et se déroule dans tous les districts sanitaires des treize régions du pays. Les différentes activités prévues à cet effet sont le lancement officiel de la SNPF, le plaidoyer en faveur de la PF au plan national et au niveau des districts, les campagnes de sensibilisation, les prestations gratuites de PF dans les formations sanitaires, le suivi des activités de la SNPF dans les districts et régions

En prélude donc à cet événement qui se tiendra  du 19 au 25 mai 2014, une rencontre préparatoire a été organisée pour définir les modalités pratiques de son organisation. Cette rencontre a regroupé les directeurs régionaux de la santé et les responsables de la santé de la reproduction dans les régions. Visant à faciliter un meilleur succès de l'activité, cette concertation a permis de mettre en place un dispositif organisationnel pour un bon déroulement de la SNPF. Pour Madame la Directrice de la santé et de la famille qui a lancé les travaux de ladite rencontre, « le succès de cette importante activité passe par l'engagement de tous les acteurs et l'accompagnement financier des partenaires ».

 

Fidélia Bohissou/Hounnou, Unité de communication de l'UNFPA - Burkina Faso