Vous êtes ici

Visite terrain du Représentant Résidant de l’UNFPA dans la région de l’EST

Ce 15 mars 2021, une délégation du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) effectue une visite terrain à Fada N’Gourma. Une mission conduite par le Représentant Résident, dans le but d’échanger avec les acteurs intervenant dans la chaîne de prise en charge des personnes déplacées dans la région de l’Est. 

Reçue par le Secrétaire Général de la Région de l'EST, M. Soré Amidou et le Directeur régional du Ministère de l'action Humanitaire, M. Natama Talardia, la délégation a échangé avec les autorités sur les mécanismes existants d'enregistrement et de prise en charge des Personnes déplacées internes et le renforcement de la prise en charge des survivants (es) de Violences Basées sur le Genre dans la région. Pour rappel, à la date du 28 février 2021, le Conseil National de Secours d'Urgence et de Réhabilitation (CONASUR) dénombrait 84 827 personnes déplacées internes  dans la région de l’Est.

Pour s'enquérir de la situation sanitaire, la délégation du Fonds des Nations Unies pour la population rencontre le Directeur régional de la Santé, Dr Soubeiga Joseph. Avec lui, il est question de renforcer le paquet d’offres de services pour assurer à tous les groupes vulnérables, surtout les femmes et les filles, un accès universel aux services et soins en santé de la reproduction. A ce titre, la visite du CHR (Centre Hospitalier Régional) de Fada N’Gourma a permis d’identifier les gaps à combler pour satisfaire les besoins des habitants de la région de l'Est.

 


échanges lors de la visite du CHR (Centre Hospitalier Régional) de Fada N’Gourma

L’Autonomisation des femmes, levier pour l’atteinte des résultats transformateurs de UNFPA 

L'autonomisation des femmes est l'une des étapes cruciales dans l'atteinte des objectifs en matière de développement durable. Cette visite terrain fut l’occasion pour Auguste Kpognon, Représentant Résident de L'UNFPA d’animer un focus group avec une dizaine de femmes issues de la communauté des personnes déplacées internes de la région de l’Est. Des échanges à l’issu desquels, les femmes ont exprimé une réelle volonté d’être accompagnées pour mettre en place des activités génératrices de revenus qui leur permettront d’assurer leur autonomie financière.

“Face à la résilience dont font montre ces femmes avec lesquelles je me suis entretenu, je suis convaincu que soutenues, elles contribueront de manière substantielle au développement économique du Burkina Faso”, a déclaré Auguste Kpognon. Pour lui, l’autonomisation des femmes est le levier pour l’atteinte des trois résultats transformateurs de l’UNFPA que sont : Zéro besoin non satisfait en matière de Planification familiale, Zéro violences basées sur le genre et pratiques néfastes et zéro décès maternel évitable. “Lorsque les femmes disposent d’une autonomie financière conséquente, elles sont en même de rejeter librement certaines pratiques néfastes et de faire leurs propres choix en ce qui concerne leur santé de la reproduction”, a t - il conclu.


l'équipe UNFPA  en compagnie du Directeur de l'action humanitaire


L'équipe UNFPA en compagnie du Secrétaire général de la région de l'EST

Rédaction et Photographies : Pélagie NABOLE