Vous êtes ici

Lutte contre le COVID-19 : UNFPA fait don de Kits de protection

En cette période de pandémie liée à la maladie à Coronavirus, les femmes en âge de procréer et celles enceintes ont besoin de continuer à bénéficier des services de santé de la reproduction et d’accouchement pour leur santé et leur bien-être. Pour assurer que les femmes reçoivent ces soins en toute sécurité, l’UNFPA dote les agents de première ligne de matériel de protection.

En effet, dans le cadre de la mise en œuvre de son plan de riposte, le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) a procédé ce 14 mai à une remise officielle de matériel de protection d’une valeur de neuf millions sept cent quatre-vingt-huit cent quatre-vingt (9 788 180) francs CFA, au profit du Ministère de la santé.

L’objectif de cet appui est d’apporter aux prestataires de soins en santé de la reproduction et santé maternelle des formations sanitaires de la région du centre, un lot d’équipement constitué de deux mille (2000) masques type KN95 et de cent quinze (115) équipements de protection individuel. Cela afin d’assurer leur protection et la continuité de l’offre des soins et de services de santé de la reproduction.

Notons que la région du centre est la plus touchée par la maladie à coronavirus avec 674 cas confirmés sur un total de 812 cas enregistrés pour l’ensemble du pays à la date du 19 mai 2020.

 

Emmanuel SORGHO, Directeur de cabinet du ministre de la santé.
Emmanuel SORGHO, Directeur de cabinet du ministre de la santé.

Pour Emmanuel SORGHO, Directeur de cabinet du ministre de la santé : « dans le domaine de la santé, Il vaut mieux prévenir que guérir ». S’exprimant au nom de Mme Léonie Claudine LOUGUE née SORGHO, il a adressé les vifs remerciements du ministre au Fonds des Nations unies pour la population pour son accompagnement dans la lutte contre le coivd-19 au Burkina Faso. « Ce matériel offert par UNFPA permettra de protéger les agents de santé qui sont en contact direct avec la population au quotidien », dira-t-il. 

Doter les prestataires des maternités des formations sanitaires en équipement de protection est en droite ligne avec les résultats transformateurs de l’agence, notamment celui visant à atteindre « zéro décès maternel évitable » et zéro besoin non satisfait en matière de planification familiale ». Grâce à cela, les femmes en âges de procréer, ainsi que les femmes enceintes de la région du centre pourront bénéficier de services de qualité dans le respect des mesures édictés par les autorités afin de contenir la propagation du virus, de briser la chaine de transmission.

Depuis le début de crise sanitaire, l’une des priorités de UNFPA sur le terrain est de maintenir la continuité des services de santé maternelle et des autres services de santé sexuelle et reproductive, y compris la planification familiale, les soins prénataux et postnataux, ainsi que l'accès à un accouchement sans risque. En particulier dans les épicentres de la pandémie où l'accès aux services peut être affecté. Pour ce faire, les travailleurs de la santé doivent être protégés d’une éventuelle contamination au COVID-19 afin d’administrer des soins de qualité et sans risque pour les patients.


Reportage : Pélagie Nabolé