Vous êtes ici

Le Canada s’engage avec $26,8 millions de dollars canadiens dans le secteur du développement et dans la réponse humanitaire au Burkina Faso

Ouagadougou le 16 mars 2021

Le gouvernement Canadien poursuit son engagement d’accompagner le Burkina Faso dans le secteur du développement et de l’humanitaire.  A cet effet, le Canada contribuera jusqu’à $15,2 millions de dollars canadiens (6,6 milliards de F CFA) au système des Nations Unies à travers quatre agences onusiennes et accordera un financement supplémentaire à l’aide humanitaire pour un montant de $11,6 M de dollars canadiens (5,1 milliards de F CFA).

La cérémonie d’annonce de ces financements est prévue ce jeudi 18 mars 2021 à 9h30 à la salle de conférences du Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale, en co-présidence de la coordonnatrice résidente du Système des Nations Unies (SNU) madame Metsi Makhetha et l’ambassadrice du Canada au Burkina Faso madame Carol McQueen.

Lors de cette cérémonie le Canada annoncera une contribution au développement durable du Burkina Faso répartis comme suit :

  • 5 millions dollars canadiens pour le projet de cantines scolaires du Programme Alimentaire Mondial des Nations Unies (PAM)

Ce financement permettra de réaliser des activités d’alimentation scolaire à travers des cantines scolaires, contribuant ainsi à l’élimination systématique des obstacles consécutifs à l’éducation des élèves, en particulier des filles dans les régions du Sahel, du Nord, de l’Est, du Centre-Nord, et de la Boucle du Mouhoun. Ainsi, 3,300 tonnes de nourriture seront distribuées à 60 000 écoliers qui bénéficieront d’un déjeuner chaud. De plus, des rations de vivres à emporter seront également distribuées à 5 000 filles pour encourager les parents à maintenir leurs filles à l’école, au moins jusqu’à la fin du cycle primaire.

  • 5 millions de dollars canadiens pour le projet « renforcement des droits et de la santé sexuelle et reproductive dans le contexte de COVID 19 » du Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) 

L’impact recherché à travers ce projet c’est d’assurer le bien-être des femmes et des jeunes (filles et garçons) et la continuité de leur sécurité dans le contexte de COVID-19 par l’accès aux services de santé de la reproduction (SR), de la planification familiale (PF) et de la contraception de qualité dans les zones rurales et urbaines des régions des Hauts-Bassins, des Cascades, du Sud-Ouest, du Centre-Sud, du Centre-Est, du Centre-Ouest, du Plateau Central et du Centre. Il contribuera à la mise en place d’un environnement sécurisé dans 1250 formations sanitaires pour l’offre de services de SR/PF et de lutte contre les violences basées sur le genre et permettra le recrutement de 200 000 nouvelles utilisatrices de PF dans lesdites régions (dont 30% d’adolescents et de jeunes).

  • 3 millions de dollars canadiens pour le projet « renforcement de la résilience des ménages par les actions d’adaptation et de mitigation aux effets du changement climatique et de la COVID-19, dans la région de la Boucle du Mouhoun au Burkina Faso » de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO)

Le projet contribuera à l’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle de 1 250 bénéficiaires, dont 80% de femmes et de jeunes (filles et garçons). Ce projet renforcera la promotion de pratiques d’adaptation et de mitigation aux changements climatiques dans le secteur de production agrosylvopastorale sous-tendues par une bonne gouvernance environnementale et de gestion durable des terres dans la région de la Boucle du Mouhoun.

  • 2,2 millions de dollars canadiens pour le projet « renforcement de l’accès aux soins de santé primaire intégrant la santé sexuelle et reproductive dans les régions du Sahel, Centre Nord, Nord et la Boucle du Mouhoun touchées par la COVID-19 dans un contexte de crise humanitaire » de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Ce financement constitue un adjuvant au renforcement de l’accès aux soins de santé primaire de plus de 1 250 000 femmes, hommes, filles et garçons vulnérables avec l’intégration de la santé sexuelle et reproductive dans les régions du Sahel, Centre-Nord et la Boucle du Mouhoun, touchées par le COVID-19 dans un contexte de crise humanitaire. A ce titre, le projet vise à fournir des services sanitaires d'urgence aux populations dans ces régions y compris la lutte contre les violences basées sur le genre.

Nouvelles contributions humanitaires du Canada

Lors de cette cérémonie, le Canada annoncera également de nouvelles contributions humanitaires pour le Burkina Faso pour l’année 2021, d’une valeur de $11,6 millions de dollars canadiens, qui permettront à l’ensemble du système humanitaire d’atteindre les bénéficiaires dans des endroits difficiles d’accès.

Ce financement humanitaire inclut une contribution de $6,7 millions de dollars canadiens au PAM qui aidera à sauver des vies grâce à une sécurité alimentaire et une assistance nutritionnelle efficaces aux populations touchées par la crise au Burkina Faso. 

Une contribution de $1 million de dollars canadiens est octroyée au HCR qui aidera à fournir des abris aux déplacés internes et à accroître l’accès des réfugiés aux moyens de subsistance et à l’autosuffisance grâce à un soutien en matière de protection aux personnes déplacées, y compris un soutien médical, psychosocial et juridique et des services d'orientation aux survivant(e)s de violence sexuelle et basée sur le genre.

Un financement de $250 000 dollars canadiens est attribué au Bureau de la coordination des affaires humanitaires, qui assure une coordination essentielle afin de répondre aux besoins humanitaires en partenariat avec les acteurs nationaux et internationaux afin d'atténuer les souffrances humaines lors de la crise humanitaire.

Un autre financement de $ 250 000 dollars canadiens est attribué au service aérien d’aide humanitaire des Nations-Unies (UNHAS) opéré par le Programme alimentaire mondial (PAM) qui garantit un accès régulier à tous les acteurs impliqués dans les questions humanitaires dans notre pays, un tremplin pour mieux servir ceux qui sont plus éloignés.

Finalement, la contribution canadienne pour l’action humanitaire comprend également un appui à des organisations non-gouvernementales, dont $1 million de dollars canadiens au Comité International de la Croix-Rouge et $2,4 millions de dollars canadiens à des organisations de la société civile.

« Le Canada poursuit son engagement au Burkina Faso en apportant une aide indispensable à ceux qui en ont besoin. Avec nos partenaires, nous nous engageons à faire en sorte que l'aide aille à soutenir les populations les plus vulnérables, y compris les femmes et les enfants touchés par le conflit et la pandémie de la COVID-19. » Carol McQueen, Ambassadeur du Canada au Burkina Faso.

« Le système des Nations Unies se réjouit de voir la matérialisation de la nouvelle dynamique de partenariat entre le Canada et ses agences sous la bannière du One UN. Cette approche offre plus de synergie et de cohérence dans nos interventions, et assure ainsi un plus grand impact sur le quotidien des populations, surtout les plus vulnérables. Nous espérons que beaucoup d’autres bailleurs emboîtent les pas du Canada pour des partenariats qui font une différence au Burkina Faso et particulièrement pour tous les Burkinabés » Metsi Makhetha, Coordonnatrice Résidente du Système des Nations Unies

 

Contacts :

Contact (PAM): Esther Ouoba, PAM/Burkina Faso,        Mob. +22675128656        esther.ouoba@wfp.org

Contact (OMS): Edith Sanon, OMS/Burkina Faso,          Mob. +22670269003       sanone@who.int

Contact (FAO): Alizeta Tapsoba, FAO/Burkina Faso,     Mob. +22676580949      alizèta.tapsoba@fao.org 

Contact (UNFPA): Djénéba Sanon, UNFPA/Burkina Faso, Mob. +22675870330 sanon-ouedraogo@unfpa.org