Actualités

Lancement du 5ème Recensement Général de la Population et de l’Habitation

24 septembre 2019
Le 5ème  RGPH affiche un coût d’environ 18 milliards de FCFA dont 10 milliards de FCFA supportés par l’état Burkinabè.

Son Excellence Monsieur le premier ministre chef du gouvernement M. Christophe DABIRE a présidé la cérémonie officielle de lancement du 5ème Recensement Général de la Population et de l’Habitation ce 23 septembre 2019 dans la salle de conférence du ministère des affaires étrangères et de la coopération. Pour le premier ministre chef du gouvernement, le RGPH « est une opération très importante pour notre pays, en ce sens qu’elle nous permettra de disposer d’un outil statistique de souveraineté, d’aide à la décision ».

En rappel, Le quatrième RGPH a été réalisé au Burkina Faso en 2006. De ce fait, et conformément à la périodicité décennale recommandée par les instances internationales, le 5ème RGPH devait se tenir en 2016. Depuis 1975, le Burkina a réalisé quatre recensements, ayant permis de disposer d’une base d’informations fiables constituant jusque-là, une aide essentielle pour la prise de décision en matière de politique publique.

« Malheureusement, compte tenue de contraintes de divers ordres, cela n’a pas été fait, et notre pays accuse donc  un retard dans l’actualisation de ses données », a regretté le premier ministre chef du gouvernement au cours de la cérémonie. Ces données, « déterminent également les besoins sociaux de bases à satisfaire en termes de santé, d’éducation, de formation, d’alimentation, d’emploi, de logement … ».

Plus spécifiquement, le 5ème RGPH visera :

  • l’actualisation des informations issues du recensement de 2006,
  • le renouvellement de la base de sondage nationale,
  • la production d’indicateurs démographiques, économiques et sociaux fiables,
  • la mise à jour des données géographiques et démographiques,
  • l’actualisation des estimations des populations en âge de voter, de même que l’évaluation du dividende démographique au Burkina Faso

Ce recensement bénéficie de l’appui des partenaires techniques et  financiers. Le Représentant résident de l’UNFPA au Burkina, M. Auguste KPOGNON chef de file des PTF,  a « réaffirmé la disponibilité de l’UNFPA et de l’ensemble des PTF à poursuivre la mobilisation de l’expertise mondiale en matière de recensement et les ressources complémentaires pour accompagner la réalisation diligente de cette opération conformément aux normes internationales, cela jusqu’à la production de tous les livrables attendus. »

A ce propos, le premier ministre chef du gouvernement M. Christophe DABIRE a exprimé sa « gratitude aux partenaires techniques et financiers du Burkina Faso qui accompagnent la réalisation de ce recensement  ».

Le Représentant résidant de l’UNFPA, a exhorté la population à une adhésion massive. «De par l’importance même que revêt le 5ème RGPH du Burkina Faso, je voudrais en appeler à l’adhésion et à la mobilisation de tous et de toutes. Je voudrais solliciter les décideurs politiques, administratifs, religieux, coutumiers, les membres de la société civile et le secteur privé pour porter l’appel à l’adhésion et à la mobilisation de la population à se faire recenser. Car nous sommes tous et toutes concernés » a-t-il déclaré.

Ce 5ème RGPH  intervient en une période cruciale de l’évolution du Pays, marquée entre autres par l’élaboration du nouveau référentiel de développement, le PNDES 2. Le 5ème  RGPH affiche un coût d’environ 18 milliards de FCFA dont 10 milliards de FCFA supportés par l’état Burkinabè.

 

Désiré OUEDRAOGO