Vous êtes ici

Burkina Faso : Le ministère de la santé lance l’initiative « Costing des trois résultats transformateurs »

Le ministère de la santé en collaboration avec le Fonds des nations pour la Population (UNFPA) a lancé au cours d’un atelier ce 05 novembre 2020, l’initiative « Costing des trois résultats transformateurs ».

Le Burkina Faso à l’instar de plusieurs autres pays d’Afrique bénéficie de l’initiative « costing des trois résultats transformateurs » qui sont inclus dans les objectifs de développement durable (ODD). Il s’agit de l’atteinte de (0) zéro décès maternel évitable, (b) zéro besoin non satisfait en matière de planification familiale ; et (c) zéro violence basée sur le genre et les pratiques néfastes, y compris les mutilations génitales féminines et les mariages d’enfants, précoces et forcés.

L’atelier organisé ce 05 novembre 2020 par le ministère de la santé avec l’UNFPA est considéré comme la phase de la mise en œuvre des recommandations faites aux États bénéficiaires de l’initiative, lors de la conférence internationale sur la population et le développement tenue à Nairobi au Kenya en novembre 2019. « Les pays se sont engagés à effectuer une évaluation des coûts de chaque résultat transformateur au niveau national et à élaborer des dossiers d’investissements nationaux, pour mieux structurer les dialogues politiques, le plaidoyer et enfin à mobiliser les parties prenantes aux financements afin d’atteindre les trois résultats transformateurs », a indiqué Auguste Kpognon, Représentant résident de l’UNFPA au Burkina Faso.

“Le Burkina Faso fait des efforts dans le sens des 03 résultats transformateurs” (Auguste POGNON)

Pour le responsable de l'UNFPA, le dossier d’investissement qui va naitre des différents échanges, va permettre de lutter facilement contre la pauvreté, les inégalités et le dérèglement climatique au cours des quinze prochaines années.

Une opportunité pour le Burkina

Pour finir, Auguste Kpognon a salué l’initiative du gouvernement du Burkina Faso qui consiste à accorder gratuitement des soins aux mères, enfants de moins de 5 ans et la planification familiale. Pour lui c’est l’une des décisions fortes de l’Etat burkinabè qui va dans le sens des trois résultats transformateurs, condition sine qua non de développement. Il a donné la certitude de ne ménager aucun effort pour soutenir le dossier d’investissement qui sera élaboré.


Photo de famille avec le Représentant résident de l’UNFPA, Auguste KPOGNON

Pour le Secrétaire général par intérim du ministre de la santé, président de la cérémonie, cette étude est une belle opportunité pour le Burkina Faso qui a été retenue avec la Mauritanie, le Niger et le Congo sur un total de 120 pays pour lancer l’initiative. « L’esprit de faire un dossier d’investissement c’est de mieux cibler les interventions porteuses et de mieux orienter l’utilisation des ressources pour que ça soit efficace », a déclaré le Dr. Salif Sankara.

L’objectif selon lui, pour le Burkina, c’est « de mieux construire un dossier d’investissement pour une meilleure mobilisation des ressources pour pouvoir combler les gaps et atteindre ces résultats à l’orée de 2030 » même si le gouvernement fait déjà d’énormes efforts.

 

Reportage par ZEBA AMADO pour  Faso7

Lien de l’article : https://faso7.com/2020/11/06/burkina-faso-le-ministere-de-la-sante-lance-linitiative-costing-des-trois-resultats-transformateurs/