Programme national de lutte contre les fistules obstétricales 2011-2015

No. of pages: 64

Publication date: 17 October 2016

Author: UNFPA

Download

Dans le cadre de la mise en œuvre du plan stratégique de maternité à moindre risque 2004- 2008 et faisant suite à la campagne mondiale d'éradication de la fistule obstétricale lancée par l'UNFPA en 2002, le Burkina Faso s'est doté d'un programme national de lutte contre les fistules obstétricales pour la période 2004-2008. Les effets escomptés de ce programme étaient de contribuer à la réduction de la mortalité maternelle et néonatale de 30% par l'offre de soins obstétricaux essentiels et d'urgence de qualité, accessibles à l'ensemble des femmes qui en ont besoin, et d'éradiquer les fistules obstétricales dans le pays.

Ce programme étant achevé depuis 2008, le pays ambitionne de poursuivre la lutte pour la prévention et la prise en charge des fistules obstétricales au Burkina Faso.

Sur la base des conclusions de l'évaluation de ce programme, un nouveau programme est élaboré pour couvrir la période 2011-2015. Il constitue le deuxième du genre et a connu un processus participatif ayant impliqué plusieurs acteurs aussi bien de la santé, des partenaires techniques et financiers, des autres départements ministériels que du monde communautaire. On peut décrire essentiellement trois phases dans le processus d'élaboration du programme : l'évaluation finale du programme national de lutte contre les fistules obstétricales 2004-2008, la validation des conclusions de cette évaluation et l'élaboration du programme de lutte contre les fistules obstétricales 2011-2015.

Le programme national de lutte contre les fistules obstétricales 2011-2015 vise à contribuer à l'amélioration de la santé de la mère et de l'enfant par le renforcement de la prévention et de l'accès aux services de prise en charge (médicale, chirurgicale, communautaire) des fistules obstétricales. Il s'articule autour des objectifs visés par les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD), la Stratégie de Croissance Accélérée et de Développement Durable (SCADD) et le Plan national de développement sanitaire (PNDS) 2011- 2020.