Actualités

Planification familiale SAYANA PRESS

23 July 2014

Le projet Sayana press désormais lancé au Burkina Faso

«Assurer le bien-être et l'autonomie des femmes tout en soutenant la santé et le développement des communautés», c'est l'objectif du projet Sayana Press, nouveau contraceptif féminin. Le lancement d'introduction dudit projet a eu lieu le jeudi 10 juillet 2014 au CSPS Cissin 17, Ouagadougou à l'occasion d'une cérémonie présidée par le Secrétaire Général (SG) du Ministère de la Santé.

Environ 222 millions de femmes dans les pays en développement souhaiteraient retarder ou espacer  la naissance de leur enfant pour leur santé et leur bien-être, mais n'ont pas accès aux moyens de contraception. Afin de satisfaire le besoin de ces millions de femmes et prévenir la mortalité maternelle, un nouveau produit contraceptif appelé Sayana Press a été conçu. Sayana press   est un contraceptif à base de progestérone qui s'administre trimestriellement. Il  utilise la technologie pré remplie UnijectTM, un petit appareil d'injection autobloquant qui  contient 104 mg d'acétate dépôt medroxyprogestérone (DMPA) et est administré par injection sous-cutanée.

Ce nouveau contraceptif est d'une utilisation facile et offre aux femmes une protection rapide avec une efficacité élevée. Il permet une bonne planification familiale et un bon accès aux méthodes contraceptifs qui sont essentiels pour assurer l'autonomie des femmes et le développement des communautés.  Selon le Secrétaire Général du Ministère de la Santé, Dr Amédée Prosper Djiguemdé,  «c'est conscient de cela que le Burkina Faso à l'instar des autres pays de la région Ouest-africaine a fait de la planification familiale une priorité». Il a précisé que promouvoir ce moyen de contraception est nécessaire au vu des indicateurs suivants : L'indice synthétique  de fécondité est de 6.0 enfants par femme selon l'EDS 2010 ; La fécondité des adolescentes (15-19 ans) reste élevée avec un taux de 21 % (urbain 11%, rural 28%) ; La prévalence contraceptive moderne était de 15% en 2010 (EDS IV).

Sayana® Press sera délivré par des agents de santé dans quatre régions  que sont le Centre-Ouest, la Boucle du Mouhoun, les Hauts Bassins et le Centre où une proportion importante de femme a exprimé le désir d'éviter ou de différer la grossesse sans toutefois bénéficier d'un accès généralisé à la contraception. L'initiative vise à aider le Burkina Faso à atteindre son objectif d'accroissement de la contraception parmi les femmes mariées; passer de 15% en 2010 à 25% à l'horizon 2015.

Le Ministère de la santé est soutenu dans cette initiative par quelques partenaires clés dont l'UNFPA qui, au regard de son mandat, accompagne toutes les actions qui visent à promouvoir  les droits de chaque femme à jouir d'une bonne santé et de bénéficier d'égal accès aux opportunités.  Le Directeur pays de l'ONUSIA, Salvator Niyonzima, représentant le Représantant de l'UNFPA, a donc invité les prestataires et les utilisatrices à s'approprier Sayana Press au même titre que les autres produits contraceptifs déjà disponibles. «J'appelle la population notamment les femmes et les couples à se rapprocher des points de prestations pour avoir plus d'information sur la planification familiale, ses avantages et ses possibilités et, bien sûr à utiliser les services qui y sont offerts» a-t-il conclut.

Bénédicte Toé, Unité de communication UNFPA

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Prestatires ainsi que les femmes, ont été invitées à s'approprier le nouveau contraceptif.

Ci dessous : La troupe mythique de m'babonga a sensibilisé le public à l'utilisation de Sayana Press.