Actualités

Don de poches de collecte de sang au centre national de transfusion sanguine

10 Février 2015
Dr Bicaba, Directrice de la santé de la famille recoit le kit au nom du ministère de la santé

Le lundi 9février 2015, le Fonds des Nations Unies pour la Population a remis au centrenational de transfusion sanguine 3000 poches de collecte de sang. Ce don devrapermettre de collecter du sang auprès de nombreux donateurs. C’est avec émotionque la Directrice Générale du Centre a reçu le don des mains de l’UNFPA.

L’UNFPA, ausecours du Centre national de transfusion sanguine

 

Le centre national de transfusionsanguine a été créé en septembre 2000 et est la structure en charge del’activité transfusionnelle au Burkina Faso. A ce titre, il est chargé de lacoordination de la collecte de sang, de la qualification de ce sang, de lapréparation des produits sanguins, de leur conservation et de leur distributionaux formations sanitaires. Chaque année ce sont des dizaines de milliers depoches de sang qui sont ainsi recueillis et mis à la disposition du public.Selon la Directrice Générale du centre, Dr Honorine Dahourou, 80% des poches desang recueillies vont aux mères et aux enfants car ils sont les plus grandsutilisateurs des produits sanguins. Et c’est dans ce sens d’ailleurs quel’UNFPA apporte depuis quelques années sa contribution au centre dans le but deréduire la mortalité maternelle et infantile car « l’on ne peut parler delutte contre la mortalité maternelle et infantile en occultant ce travail enamont qu’est la disponibilité de sang pour tous », pense Docteur MichelNassa Sawadogo, chargé de programme à l’UNFPA.

Pour la Directrice Générale duCentre, l’appui de partenaires comme l’UNFPA est salvateur dans un contexte oùle sang n’est pas une marchandise et où les coûts de collecte sont énormes etla subvention de l’Etat limitée. Aussi, « c’est avec beaucoupd’émotion » qu’elle reçoit ce don de kits qui permettra à coup sûrd’apporter un coup de fouet au bien-être familial de nombreuses personnes.

 

Clément BIHOUN, Unité Communication UNFPA Burkina Faso