Actualités

Adopter de bonnes pratiques en se divertissant

27 April 2012

Pour contribuer à l'amélioration de la santé des mères et des enfants et promouvoir l'utilisation de la contraception, l'Organisation Non gouvernementale Population Management Center (PMC) a choisi d'utiliser la méthode Sabido au Burkina Faso avec le concours de plusieurs partenaires techniques et financiers dont l'UNFPA. Il s'agit de la diffusion de feuilletons radiophoniques en langues locales pour véhiculer des messages de sensibilisation.

Pour contribuer à l'amélioration de la santé des mères et des enfants et promouvoir l'utilisation de la contraception, l'Organisation Non gouvernementale Population Management Center (PMC) a choisi d'utiliser la méthode Sabido au Burkina Faso avec le concours de plusieurs partenaires techniques et financiers dont l'UNFPA. Il s'agit de la diffusion de feuilletons radiophoniques en langues locales pour véhiculer des messages de sensibilisation.

La méthode Sabido s'inspire des pratiques, des us et coutumes d'une région pour proposer des feuilletons radiophoniques divertissants et instructifs. Ces feuilletons, réalisés grâce à une démarche rigoureuse, véhiculent des messages clés de façon subtile. L'approche a déjà fait ses preuves dans le domaine de la santé de la reproduction dans plusieurs pays dont la Côte d'Ivoire et le Mali. Le choix du Burkina Faso se justifie du fait de la jeunesse, de la forte croissance de la population et de l'impact de celle-ci dans les secteurs de l'éducation, la santé, l'économie, l'agriculture, bref, le développement du pays.

Du 2 au 27 avril 2012, en partenariat avec l'UNFPA, PMC a  mis en œuvre la deuxième phase de l'exécution de ce projet qui a consisté en la formation de réalisateurs, écrivains et scénaristes sur la méthode Sabido. Cet atelier de formation, qui a regroupé 24 participants rigoureusement sélectionnés, avait deux objectifs majeurs : d'une part, la présentation de la méthode Sabido et d'autre part, la sélection finale des réalisateurs et écrivains qui vont conduire le projet.

La phase préparatoire a consisté à la collecte des donnés quantitatives et qualitatives au sein des populations cibles et à l'établissement de la revue documentaire sur la santé de la reproduction au Burkina Faso. Les résultats présentés aux participants leur ont permis de s'en inspirer pour s'entrainer à travers des jeux de rôles et ensuite proposer des scripts qui ont servi à la sélection finale des réalisateurs et des écrivains dans les deux langues cibles.

L'organisation non gouvernementale PMC, fondée aux USA en 1998, a démarré ses activités au Burkina Faso en septembre 2011. Elle se donne pour mission de produire et diffuser sur une période de 3 ans 156 épisodes d'un feuilleton radiophonique en 2 langues locales, le Mooré et le Dioula. De ce fait, la structure espère contribuer à l'amélioration de la santé des femmes, des enfants, des jeunes et, par conséquent, au bien être de toute la société.

 

Zénabou Simporé, équipe communication de l'UNFPA - Burkina Faso

 

Mot de Docteur Mamadou KANTE, Représenatant de l'UNFPA au Burkina Faso, lors de la clôture de la formation des écrivains du programme radiophonique de Population Média Center

Ouagadougou, 27 avril 2012

Madame la Vice Présidente de PMC

Chers partenaires de la santé

Monsieur le Représentant de PMC au Burkina

Chers formateurs venus du Sénégal, du Mali et du Rwanda

Mesdames et messieurs.

C'est une joie pour moi de vous retrouver au terme de cet atelier de formation de plus de 3 semaines organisé par PMC avec le concours financier du Fonds des Nations Unies pour la Population, UNFPA.

Avant tout, je voudrais remercier PMC et les formateurs qui ont dispensé les modules de formation sur la méthodologie de Sabido et encadré les écrivains et réalisateurs dans la conception et la réalisation des épisodes pilotes.

J'adresse en outre, mes félicitations aux réalisateurs et écrivains qui ont été retenus au terme de la sélection pour être des acteurs de ce programme radiophonique.

Je ne doute pas un instant que ces trois semaines de renforcement de capacités vous ont été bénéfiques. La qualité des épisodes pilotes que nous venons d'écouter en témoigne et nous laisse entrevoir une suite toute aussi excellente.

L'étape que le programme radiophonique vient de franchir avec la réalisation des épisodes pilotes vous a permis de vous rendre compte de l'importance de la tâche qui vous est dévolu.

C'est avec le concours de chacun de vous que PMC, l'UNFPA et par conséquent, le Burkina arrivera à relever les indicateurs de population, genre et santé. Je voudrais donc vous exhorter à  donner le meilleur de vous-même pour la réussite de tout le programme.

Avant de terminer mon propos, je souhaite un bon retour aux formateurs et renouvelle mes félicitations à vous tous.

A l'endroit de PMC, je réitère l'engagement du soutien technique et financier de l'UNFPA pour la réussite du projet.

Je vous remercie.